19 décembre 2011 – Interpellation au Conseil Communal – L’avenir du site de Bavière

with Pas de commentaire

Monsieur le Bourgmestre,

 

L’Opéra Royal de Wallonie (ORW) annonçait, fin du mois de novembre 2011, que le Palais Opéra était mis en vente.

3 millions d’euros avaient été nécessaires pour acheter cette structure placée sur l’espace Bavière durant la durée des travaux de rénovation du Théâtre royal.

Depuis des années, et c’est encore le cas pour cet exercice, le budget que vous nous présentez prévoit 2.000.000€ pour la « Revitalisation des quartiers Bavière Jaspar Mont Saint-Martin Léopold Val Benoit ». En ce qui concerne l’ancien site de l’hôpital de Bavière, Il s’agit d’un site de 5 hectares et demi, idéalement situé (entrée de Ville, proximité des autoroutes, porte de la Hollande et de l’Allemagne » pour lequel les effets d’annonce ont été multiples durant ce dernier quart de siècle.

Malheureusement cette inscription budgétaire n’est jamais réalisée et Bavière est un chancre urbain qui, avec le départ du Palais Opéra, risque d’être oublié davantage encore.

De plus, le tracé annoncé pour le futur tram ne prévoit aucun passage en rive droite et le quartier Bavière ne sera donc pas desservi par celui-ci.

Nous n’oublions pas non plus que la dernière interpellation au sein de ce conseil était l’œuvre d’un élu de la majorité qui s’insurgeait face au chancre laissé par le bâtiment de l’ancienne Dentisterie et proposait de le bâcher. Nous constatons aussi que les parties des bâtiments classés sont régulièrement squattés et endommagés.

Par ailleurs, à propos de Bavière, le site Internet de la Ville renseigne toujours dans ses « Grands projets » : « Un investissement sur 4 hectares en Outremeuse centré sur l’habitat et la qualité de vie. Le site accueillera +/- 600 nouveaux logements de tous types (…), des commerces, des ateliers. À l’heure actuelle, le chantier est suspendu par le promoteur et la Ville de Liège prend tous les contacts utiles pour assurer la poursuite des travaux. ».

 

Monsieur le Bourgmestre,

  • Où en est-on dans la réhabilitation de ce site que l’on pourrait qualifier de « Saint-Lambert 2 » ?
  • Ne pensez-vous pas que laisser ce site en l’état à quelques centaines de mètres d’une exposition internationale serait un mauvais signal ?
  • Le Palais Opéra va donc déménager dans les prochains mois. Sera-t-il le dernier occupant des lieux avant un nouveau quart de siècle ?
  • Enfin, quels sont les contacts concrets réalisés par l’Echevin de l’Urbanisme au MIPIM ?

 

Nous vous remercions.

 

Christine Defraigne et Fabrice Dreze

 

 

Répondre