Communiqué de presse – Patinoire olympique de la Médiacité : entretenons et gérons l’outil en bon père de famille !

with Pas de commentaire

Dans le cadre de la semaine de la glisse je me permets de souligner quelques éléments importants .

Fin 2012, c’est une patinoire flambant neuve, un bijou de 1800 m2 de glace qui a ouvert ses portes aux liégeois, aux clubs sportifs.

Malheureusement moins de 4 ans après l’inauguration, force est de constater que l’outil se dégrade déjà.

L’ensemble de la patinoire n’est pas géré d’une façon optimale. Equalia le gestionnaire, serait conscient des soucis : manque de communication, problèmes techniques…

Exemple :

  • La semaine dernière, un jour à 17h00, la surfaceuse tombe en panne … et reste bloquée sur la glace…et il y a match à 20h00, personne, ne prévient le club qui doit venir jouer ce soir-là, résultat, c’est par hasard qu’un jeune se rendant plus tôt à la patinoire qu’il apprend l’information et la communique au coach afin de prévenir le groupe qui pour certains viennent de loin.
  • Cette nouvelle machine tombe en panne 8 ou 9 fois en depuis le début de saison,  c’est apparemment un technicien qui doit venir de France pour réparer le problème. Pourquoi ne pas former un membre du personnel pour la gestion de cette machine ?
  • Il arrive qu’une demi-patinoire soit opérationnelle, en cause la panne de la machine ! Si l’équipe accepte de monter sur la glace, elle reçoit une facture de prestation complète soit l’heure d’entrainement. Elle vieillit mal et n’a que trois ans, c’est un souci de gestion.
  • Les vestiaires sont déjà entrain de se dégrader (pour rappel, les vestiaires sont trop petits pour accueillir un équipe complète de Hockey avec « sac et matériel » à se demande si l’architecte prestigieux de la patinoire avait déjà visité une patinoire avant de la réaliser.
  • Remplacement des sols en caoutchouc, ils sont déjà à refaire (il y a un an et demi qu’ils ont été remplacés)…

Ect…

Je demande donc instamment que la Ville et le gestionnaire de la patinoire ainsi que les équipes se mettent autour de la table afin de préserver ce magnifique outil !

 

Fabrice DREZE

Conseiller communal.

Répondre