Communiqué de Presse – Un musée Simenon à Liège ?

with Pas de commentaire

 

Il y a plus de 25 ans que Georges Simenon est décédé et depuis plus de 15 ans est évoquée l’idée de la création d’un Musée qui lui serait dédicacé à Liège.

Le père du Commissaire Maigret mérite sans aucun doute cet espace muséal à Liège, sa ville natale. Sa notoriété et son œuvre sont universelles : il est encore aujourd’hui un des auteurs de langue française les plus traduit au monde (en 55 langues).

En 1976, l’Université de Liège créait son Centre d’études « Georges Simenon », auquel le romancier a donné de son vivant ses archives littéraires et son bureau. En 2013, pour conserver et augmenter cette collection de référence relative à l’œuvre et à la vie de Georges Simenon, John Simenon a donné le solde des archives de l’écrivain à la Fondation Roi Baudouin, qui a créé un Fonds en son sein qui se porte garant d’en assurer la pérennité.

Depuis quelques années les implantations les plus diverses ont été envisagées par certains pour un Musée Simenon à Liège : à la Boverie, au Boulevard Frère Orban, place de l’Yser en Outremeuse, et même, tout dernièrement, sur le Pont des Arches (titre du premier roman de Simenon).

Le GRE communiquait en 2014 : Le projet est toujours en cours et un lieu a été trouvé, le site du Val Benoît et ce, afin de profiter du rayonnement du tram et de la proximité de la Meuse. Ce projet serait financé par le privé, plusieurs investisseurs ont marqué leur intérêt. Des études de faisabilité devraient voir le jour.

Au Conseil communal de janvier 2016, nous avons interpellé l’échevin de la Culture Jean-Pierre Hupkens sur l’état d’avancement du dossier, mais sa réponse n’était finalement qu’un triste constat d’impuissance, renvoyant au GRE.

Dans la presse de ce 11 mai dernier, le directeur du GRE annonce : Nous espérions des subsides européens pour ce musée, mais entre-temps l’Europe a changé ses règles et ne subsidie plus les projets culturels  dans le cadre du FEDER. Je dirais qu’à l’heure actuelle, le dossier est en stand-by.

Et ces 15 derniers jours, on a le sentiment que le dossier décolle… mais pour filer à Bologne en Italie !

Nous continuons à penser que la seule possibilité encore crédible dans ce dossier est d’intégrer le projet de Musée Simenon au projet de la Grande Bibliothèque qui va voir le jour sur le site de Bavière, à un jet de pierre de la maison d’enfance de Simenon.

Il est urgent que l’ensemble des acteurs concernés, Ville, Province, Université, Fondation Roi Baudouin et famille Simenon se parlent, prennent leurs responsabilités et trouvent une solution intégrée sur le site de Bavière. Faute de quoi, il nous parait que le Musée Simenon, tant attendu, ne verra jamais le jour.

Fabrice DREZE et Pierre GILISSEN, Conseillers communaux.

Répondre