30 mai 2016 – Interpellation au Conseil Communal – Le centre culturel Markaz Attawhid

with Aucun commentaire

Monsieur le Bourgmestre,

 

Nous vous avions interpellé en août 2015 au sujet du centre culturel Markaz Attawhid. Nous savions déjà que ce « centre culturel islamique » de Liège n’était pas ce qu’il prétendait être, mais bien un centre islamiste prônant un islam radical, ce que vous aviez d’ailleurs reconnu. Cette organisation a également ouvert une école coranique qui accueille des enfants supposés être scolarisés à domicile. Elle se chargerait de l’éducation de très jeunes mineurs âgés de 10 à 12 ans

 

Dans le but de fermer Markaz Attawhid, un dossier avait été ouvert à la police liégeoise, se basant sur le fait qu’il n’était pas reconnu comme un centre d’enseignement officiel, mais bien comme « un centre de soutien scolaire », et, dès lors, qui ne peut se substituer au rôle d’une école.

 

Malheureusement depuis août, rien n’a changé, le centre est toujours ouvert et fréquenté par de trop nombreux jeunes déscolarisés.

 

Selon vos déclarations par voie de presse ce 20 mai 2016, « nous sommes face à un réel problème d’intégrisme », la Ville de Liège doit donc tout mettre en œuvre pour y remédier, à moins que derrière l’inaction se cache un calcul politique destiné à satisfaire l’ensemble des électeurs…

 

Monsieur le Bourgmestre,

 

  • Quelles sont les raisons pour lesquelles ce centre n’est-il pas fermé ?
  • Le conseil zonal de sécurité a-t-il été réuni ? Dans l’affirmative qu’avez-vous pris comme décision lors de ce conseil ? Avez-vous de plus amples informations à nous communiquer ?
  • Où en est le dossier à la police de Liège ? Des enquêtes sur l’entourage des jeunes ont-elles été faites ? Quelles sont les raisons de la déscolarisation ? Combien de jeunes fréquentent ce centre régulièrement ?
  • Qu’a fait Ville de Liège face à ce problème d’intégrisme et quelles mesures vont encore être entreprises ?
  • D’autres écoles clandestines ont-elles été découvertes par les autorités judiciaires ? Que comptez-vous faire à ce propos ?
  • Une commission spéciale est-elle prévue pour informer le conseil ?

 

Nous vous remercions

 

 

Christine Defraigne, Pierre Gilissen, Raphael Miklatzki, Elisabeth Fraipont et Fabrice Dreze

Répondre