26 septembre 2016 – Interpellation – La dangerosité de la rue de Gaillarmont à Chênée – état alarmant, les habitants demandent des actes !

with Pas de commentaire

Monsieur le Bourgmestre,

 

La rue de Gaillarmont à Chênée est longue de plus de 2 km et est habitée par quelques centaines d’habitants. Il s’agit d’une voirie importante de notre citée, stratégique par sa situation (desservant un hôpital, de nombreux services communaux tels que le parc à conteneurs ect…) ainsi qu’un axe stratégique qui relie de nombreux quartiers liégeois.

En 2013, suite aux nombreuses doléances des riverains concernant la vitesse excessives et les accidents qui en découlent, des constats de police ont été effectués et ceux-ci relevaient : sur 50 000 véhicules/semaine empruntant la voirie, 1000 véhicules circulent entre 70 et 120 km/h ! Pour rappel il s’agit d’une voirie dont la vitesse est limitée à 50 km/h voire à 30 km/h à hauteur du RAVEL.   Malheureusement depuis lors, rien n’a été mis en place.

De nombreux accrochages de véhicules sont monnaies courantes, on ne compte plus les rétroviseurs arrachés, les ailes éraflées…

Il y a peu c’était un automobiliste qui percutait la cabine électrique de la rue, l’arrachant et la projetant quelques mètres plus loin dans un arbre.

L’automobile  terminait sa course dans la façade d’une habitation en prenant feu demandant l’intervention des pompiers – bilan : trois blessés dont un en état grave.

 

Monsieur le Bourgmestre, voici mes questions :

Aujourd’hui, je vous interpelle au nom de quelques dizaines d’habitants de la rue de Gaillarmont,  ceux-ci souhaitent des solutions immédiates.

  • Il apparaît qu’en août 2015, de nouvelles mesures de vitesse ont été réalisées, pourriez-vous me faire part des constats de police ?
  • Avez-vous reçu un rapport demandant des aménagements de voirie permettant de ralentir les véhicules, notamment dans le tronçon situé entre la rue du Sart Moray et la rue de l’Aviation (outre la signalétique) ? Quelles sont les solutions envisagées ?

 

Je vous remercie pour vos réponses.

 

Fabrice Dreze

Conseiller communal26

Répondre