18 août 2017 – Question écrite – Place Jaspar

with Pas de commentaire

En annexe vous trouverez une photo de la place « Jaspar » (devenue une zone de parking sauvage depuis que tous les potelets (qui ceinturaient la place) en acier ont été vandalisés ou volés… Au départ, cette place avait été réaménagée pour les riverains, 70 000 euros inscrits au budget 2013.

 

Un extrait d’un article de presse relatait une interview du Cabinet des travaux, je cite :

« Dans les faits, il s’agit de récupérer un espace public que d’aucuns ont trop souvent utilisé comme un parking. Avec les nouveaux aménagements, la volonté est de rétablir une cohérence et de donner une touche de convivialité à ce lieu.

Celle qu’on appelle la rue Jaspar deviendra donc la place Jaspar. L’espace ciblé se situe au croisement des rues Lonhienne, Jonfosse, Sur-la-Fontaine et Lambert Lebègue. Actuellement, avec l’hôtel 4 étoiles Jala, la maison de repos ou encore la salle de sports, la zone est fréquentée par de nombreux usagers mais celle-ci est mal gérée…

« Notre objectif est d’affirmer le statut de place à cet endroit », explique-t-on au cabinet des Travaux de la ville de Liège. « L’endroit est bien une place publique, son usage doit être public… Mais actuellement, c’est une zone hybride où règne une certaine confusion ».

Conséquence de cette confusion : la zone est constamment utilisée comme un parking sauvage.

Avec l’enveloppe de 70.000 euros, la Ville envisage de créer une place délimitée par des bornes où seront disposés 5 bancs publics ainsi que 9 arbres. Le modèle de la place des Béguinages située non loin peut être cité en exemple.

Bien qu’aucun agenda précis ne soit dressé, le souhait des autorités est bien de concrétiser ce chantier endéans les 12 mois. « Il s’agit aussi de rencontrer la volonté des riverains », précise-t-on encore au cabinet où on assure que l’endroit sera valorisé et retrouvera une identité propre.

Dans ce quartier, d’autres importants chantiers ont déjà été menés ces derniers mois; on précise que celui-ci devrait être relativement léger. « Il n’y a pas de gros terrassement par exemple ».

 

 

Aujourd’hui force est de constater que le souhait de 2013 n’est pas réalité et que nous sommes revenus à la case départ.

 

Mesdames et messieurs les membres du Collège, voici mes questions :

 

 

  • La volonté du Collège est-elle toujours de maintenir cet espace comme une zone de convivialité, sans parking sauvage ?
  • Ne peut-on pas remettre les plots en place et veiller à faire respecter le choix de statut affecté à la « Place Jaspar » ?

 

Je vous remercie pour vos réponses.

 

Fabrice Dreze

Conseiller communal.

 

Répondre