2 octobre 2017 – Interpellation – Palais des Princes-Evêques : vers une reconnaissance au Patrimoine mondial de l’UNESCO ?

with Pas de commentaire

 

Interpellation au Conseil Communal du lundi 2 octobre. Le palais des princes-évêques de Liège vers une reconnaissance au Patrimoine mondial de l’UNESCO ?

 

La ville de Liège peut-elle prendre en main ce dossier « positif » pour Liège ? Monument incontournable, situé en plein centre de Liège, l’ancien palais des princes-évêques ou encore palais épiscopal de Liège est édifié par Notger (972-1008) Il sera détruit par un incendie en 1185. Reconstruit au XVIe siècle à l’initiative du cardinal Erard de la Marck à l’emplacement d’un ancien édifice détruit lors du sac par Charles le Téméraire en 1468, il abrite aujourd’hui, le palais de justice et le palais provincial. La partie dédié au palais provincial de style néogothique, présente une façade – imposante, composée de 25 travées avec, au centre, un péristyle soutenu par 5 colonnes. La décoration de la façade est exceptionnelle : 42 statues, 60 blasons et 19 bas-reliefs évoquant l’histoire de la ville et de la principauté de Liège ;

2017, le palais passe les siècles mais vieillit mal, il me semble donc indispensable de mettre tout en œuvre pour préserver et valoriser ce patrimoine exceptionnel. Alors pourquoi ne pas porter le dossier de candidature de cet édifice au Patrimoine mondial de l’UNESCO. En effet plusieurs raisons peuvent cautionner la candidature et notamment, l’état général qui se dégrade considérablement, cela permettrait une conscientisation nécessaire pour sa rénovation et sa préservation.

Et nous avons des atouts, le Palais des Princes Evêques figure déjà depuis 2008 sur la liste indicative au Patrimoine Mondiale de l’Unesco, liste proposée par le gouvernement mais le dossier est actuellement en stand-by ! Le palais recèle de multiples richesses patrimoniales : les cours, les façades, les pièces d’apparat…Il bénéficie déjà d’un label « Patrimoine européen’.

Cela permettrait de lui donner une juste valeur touristique et ne plus être considéré comme : un palais de justice désuet.

Les avantages d’une reconnaissance ne sont pas à démontrer, mais je tiens à les rappeler : L’inscription du Palais des Princes Evêques sur la Liste du patrimoine mondial de l’Unesco lui conférerait :

  • l’appartenance à une communauté internationale qui sauvegarde les biens d’importance universelle
  • un prestige qui joue souvent un rôle catalyseur dans la sensibilisation à la préservation du patrimoine
  • l’accès au Fonds du patrimoine mondial
  • une assistance d’urgence pour réparer les dommages causés par les catastrophes naturelles ou par l’activité humaine
  • la possibilité de bénéficier de plans de gestion qui définissent des mesures de préservation et des mécanismes de suivi adéquats
  • une plus grande sensibilisation du public au site et à ses valeurs exceptionnelles, ce qui renforcerait les activités touristiques sur le site.
  • l’ouverture au public d’un des plus beaux et plus vaste édifice civil gothique d’Europe.

 

Depuis que j’ai évoqué à nouveau cette idée, j’ai reçu une série de commentaires positifs de la part de la population, mais aussi des personnes qui comptent ou pourraient compter dans ce dossier. Et notamment notre Gouverneur Honoraire Michel Foret qui a déjà, en son temps, porté à bras le corps cette candidature. Vous pourrez compter sur lui si un groupe de travail se mettait en place. L’Administrateur général de l’Institut du patrimoine wallon évoquait même de proposer une triangulaire avec « le Palais, l’Archéoforum et le trésor de la Cathédrale », d’autres évoquent d’inclure le « Cœur Historique de la Ville de Liège à la candidature du Palais.

Monsieur le Bourgmestre, le collège a porté ces dernières années la candidature « Liège 2017 ». Afin de rester dans la logique de volonté « culturelle » qui anime la ville de Liège, le Collège pourrait-il relever le challenge de « porter » ce dossier en créant notamment un groupe de travail ? Je vous remercie pour votre réponse.

Fabrice DREZE Conseiller communal MR à Liège

Répondre