3 septembre 2018 – Interpellation – Transfert de charrois et poids lourds

with Pas de commentaire
Monsieur le Bourgmestre,
Il n’est pas rare de voir, et entendre, des poids lourds qui traversent les quais de Liège, notamment le Quai
de Rome mais qui passent également par l’avenue Blonden, le Boulevard Frère Orban pour rejoindre
l’autoroute.
Les habitants du quartier s’en plaignent régulièrement. Le transfert de charrois et poids lourds par ces rues
aux nombreuses habitations provoque tracas et nuisances aux riverains. Leur passage abîme la chaussée,
ils polluent la ville et sont source de désagréments sonores pour les Liégeois(es) qui habitent à proximité.
Faut-il rappeler l’incident survenu le 8 octobre 2017 ? Lorsqu’un camion-citerne, s’étant engagé sur les
Quais, a loupé son virage et a percuté non seulement plusieurs voitures en stationnement mais a,
également, défoncé la vitrine d’une pharmacie. Cela aurait pu être dramatique. Faut-il attendre un drame
humain pour reconsidérer la problématique ?
Nous avons constaté ces désagréments de visu. Nous savons que la liaison CHB ne sera pas mise en place
de sitôt, si elle voit le jour. Nous connaissons les polémiques à ce sujet. Il est dès lors nécessaire, comme
nous n’avons cessé de le répéter au cours des dernières années, qu’une solution de détournement du
trafic de transit qui traverse la zone urbaine soit mise en œuvre.
En avril, vous nous répondiez qu’ « un très grand nombre de camions sont bien en dessertes locales (…) des
opérations de contrôle ont été organisées. (…) Ces opérations sont bien entendu maintenues ».
Par ailleurs, la taxe kilométrique renforce le problème, une évaluation devait être faite après 6 mois pour
les communes touchées.
Cette situation reste problématique. Les habitants ne doivent pas en souffrir.
Monsieur le Bourgmestre,
– Quelles mesures la Ville de Liège compte-t-elle prendre?
– Des études ont-elles été réalisées ?
– Quelles propositions pouvez-vous faire aux riverains pour améliorer cette situation?
– L’évaluation de la taxe kilométrique vous a-t-elle été communiquée ? Qu’en est-il ?
Nous vous remercions,
Christine Defraigne, Fabrice Dreze Gilles Foret et Elisabeth Fraipont

Répondre