La violence conjugale

with Pas de commentaire
Cher(e) ami(e),

J’aime Liège et je veux le meilleur pour ma ville et ses habitants.
La qualité de vie est importante. Aujourd’hui, je voudrais évoquer l’égalité entre les hommes et les femmes. Cette thématique a encore un long chemin à parcourir avant d’être effective. J’évoquerai ce jour les violences conjugales :

Au niveau communal, la loi du 1er janvier 2014, qui permet de sanctionner administrativement les incivilités et les injures sexistes, donne les moyens pour lutter contre les discriminations.
Les violences touchent 1 milliard de femmes dans le monde et une femme sur cinq en Belgique. Selon les chiffres de la zone de police de la ville de Liège, il y a eu plus de 1100 cas de violence intrafamiliale en 2016. Dans la majorité des cas, c’est la femme qui subit la violence de son compagnon.
Il est de notre devoir de :
Intensifier la politique contre les violences conjugales en soutenant la maison d’accueil du Collectif contre les Violences Familiales et l’Exclusion accessible 7/7 afin d’accompagner et écouter les victimes des violences conjugales
Développer le CPVS (Centre de Prévention des Violences Sexuelles) des Bruyères et prolonger l’expérience-pilote, si la formule s’avère positive, par un deuxième centre à la Citadelle
Sensibiliser le public sur les violences conjugales en mettant l’accent sur la prévention, la détection et l’assistance aux victimes
Poursuivre la réalisation du Plan national de lutte contre les violences entre partenaires
Augmenter le nombre de logements d’accueil d’urgence et de transit pour les femmes victimes de violence
Pratiquer la tolérance zéro et apporter une attention particulière dans les commissariats en cas de réception de plainte pour coups et blessures ou d’autres faits justifiant des mesures de prévention

Fabrice Dreze 10ième candidat sur la liste MR à Liège

Répondre