Le sport!

with Pas de commentaire

Cher(e) ami(e),
J’aime Liège et je veux le meilleur pour ma ville et ses habitants.
La qualité de vie est importante. Aujourd’hui, je voudrais évoquer le Sport :

Je suis Pour le Sport : une distraction, un hobby, une hygiène de vie

Un Liégeois sur trois est affilié à un club sportif, mais pourtant la matière n’est abordée que durant les discussions budgétaires, une fois par an. Aucun échevin n’a cette matière dans ses attributions et les budgets affectés sont minces, pour ne pas dire transparents. Le sport à Liège est géré par l’ asbl Liège Sports qui reste sous financée.
Les subsides de la ville à tel ou tel club ne répondent à aucune logique claire, ni à aucune équité.

De nombreux Liégeois font de la ville leur terrain de sport favori : course à pied, marche, vélo, etc. Le succès de la course des 10 kilomètres de Liège en est la preuve la plus évidente. Cependant, cet événement annuel fait figure d’exception. Nous souhaitons apporter aux sportifs davantage.

A l’heure où la ville a de grandes ambitions de métropole, il est évident que le rayonnement de la Cité Ardente doit passer par l’organisation d’événements prestigieux, à l’instar de Liège-Bastogne-Liège et le Tour de France, par exemple. Il faut accueillir des évènements dans des sports moins médiatisés que le vélo, le tennis, le foot. Il faut revoir les conditions de location du Country-Hall pour permettre l’accueil des sports moins connus. Un parallèle avec le Spiroudôme de Charleroi gagne à être étudié.
Voici quelques propositions :

• Favoriser l’organisation d’événements sportifs sur le territoire de la Ville (joggings, randonnées cyclistes, tournois en tous genres…) tant au niveau du sport de loisirs que de compétitions internationales

• Réaffirmer notre volonté de voir Liège soutenir ses clubs et ses fleurons. Le sport, c’est aussi du spectacle et un loisir pour les habitants qui assistent en tant que spectateurs aux exploits du/des club(s) liégeois

• Attribuer le compétence « sport » à un échevin pour, enfin, prendre cette politique à bras le corps et la développer

• Etablir un cadastre des clubs liégeois et de leur situation financière afin d’établir équitablement le montant des subventions communales sur base des critères inclusifs

• Développer un partenariat efficace avec l’échevinat de la Santé afin d’implémenter une politique sport/santé. L’objectif premier de ce partenariat sera d’augmenter le nombre de sportifs sur Liège. Les encadrer dans le cadre d’un partenariat avec la cellule « sports2 » du CHU de Liège

• Sécuriser, éclairer, baliser et entretenir au maximum les endroits en ville pour la sécurité de ceux qui veulent s’adonner à l’activité physique, dans les parcs publics en commençant par les infrastructures existantes des « plaines » de sport de Grivegnée, Naimette ou Cointe

• Construire et entretenir une mini-piste d’athlétisme et une salle d’entrainement pour le RFCL Athlétisme à Cointe afin d’y accueillir Nafi Thiam dans des conditions décentes

• Installer de nouveaux parcours vitae en tirant profit des espaces verts

• Mettre en place une gamme d’appareils de fitness. Ils pourraient compléter les traditionnelles aires de jeux pour enfants en s’adressant aux tranches d’âges adultes (évaluer l’expérience des installations de la nouvelle place de l’Yser en Outre-Meuse)

• Un rendez-vous hebdomadaire de « jogging pour tous », encadré par des moniteurs, chaque semaine dans un quartier différent

• Développer des partenariats entre les garderies communales et les clubs de sport

• Développer des compétitions sportives locales entre les écoles de la ville

• Permettre à tous ceux qui le peuvent de se rendre à l’école à pied ou à vélo en toute sécurité en développant des itinéraires sûrs et en installant des parkings à vélo sécurisés

• Maintenir l’aide indirecte (frais énergétiques, etc.) aux clubs communaux

• Veiller à une tarification préférentielle pour les habitants de Liège, comme c’est le cas à la piscine d’Ans

• Mettre les infrastructures communales au service des clubs sportifs pour permettre l’extension de leurs écoles de jeunes. Moderniser la plaine des sports de Cointe pour y accueillir les jeunes sportifs, faire cohabiter le sport pour tous avec le sport de clubs

• Remettre les animateurs sportifs sur les terrains de sports et en augmenter le nombre. Le sport est, avec la musique, le meilleur vecteur d’intégration

Si vous avez d’autres suggestions, n’hésitez pas à m’en faire part
Votre dévoué
Fabrice DREZE 10ième candidat sur la liste MR à Liège

Répondre